L’investissement immobilier est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur domaine d’investissement à faire. L’obtention d’un bien immobilier mis à la location peut rapporter très gros sur le long terme.
Qui plus est, l’immobilier n’est pas un domaine où vous êtes dans l’obligation de faire des études ou d’être qualifié dans le bâtiment pour pouvoir y investir un capital.
Mais aussi lucratif que ce domaine soit, il est important de savoir quelques petites astuces pour pouvoir rentabiliser celui-ci au mieux, et surtout éviter quelques petites bêtises qui pourraient vous être fatales.

Les étapes pour un investissement immobilier intelligent

Vous voulez investir dans l’immobilier et faire un investissement immobilier intelligent ? Nous vous aiderons à avoir une vue d’ensemble des différents conseils dans cet article:

Investir dans un bon secteur (secteur à fort potentiel)

Investir dans un secteur rentable est un point très important lors de la démarche d’investissement, vu que votre retour sur investissement sera majoritairement relié à cela. Il est préférable d’investir dans un secteur assez actif ( Que ce soit en terme de position ou d’activité commerciale .. ect) ou beaucoup de personnes peuvent affluer, mais aussi dans un endroit facile d’accès et très fréquenté, par exemple endroit ou pullulent les transports en commun et où les commerces ont une forte présence.

Point important également, nous vous conseillons de voir si ce bien immobilier est à proximité d’établissements très utilisés, comme les écoles par exemple ou les universités.

Maintenant, il faut savoir négocier

Après avoir ciblé le bien que vous voulez acheter, il est temps de passer au côté négociation. Primo, nous vous conseillions de toujours faire en sorte de faire cracher les informations à celui qui vend le bien immobilier, pour ainsi avoir accès aux informations qui pourraient vous être utiles durant la négociation. Jouez sur l’argumentaire, ne donnez jamais d’information sans les raisons qui vous poussent à les donner pour avoir une position de force. Si votre argumentaire tient la route, l’autre partie n’aura pas les armes pour pouvoir contrer ce que vous dites. Et réfléchissez bien au prix que vous êtes en train de négocier, pensez microéconomie, chaque euro que vous pouvez soutirer au vendeur est un bénéfice pour vous. Petite astuce aussi, faites croire directement ou indirectement que vous êtes intéressé par d’autres biens pour qu’il ne vous pose pas d’ultimatums, cela jouera grandement sur l’aspect psychologique de la discussion, nous vous conseillons aussi d’imposer une limite de temps concernant sa décision, si le vendeur se sent sous pression, il perdra tous ses moyens durant la négociation

Avant d’investir, il faut savoir ce que l’on veut

La location des biens immobiliers prend de plus en plus d’ampleur en France. Et pour cause, la location de ces biens immobiliers à plusieurs avantages et opportunités qu’il serait bête de ne pas saisir. Nous pouvons en citer quelques-uns:

  • La valeur du bien investi qui évolue ;
  • l’augmentation du retour sur investissement ;
  • Le management de ses biens immobiliers ;
  • Les réductions d’impôts qui peuvent être acquises ;
  • La rentabilisation d’un bien immobilier déjà présent.

À savoir, vous devez d’abord connaître le retour d’investissement d’un bien immobilier avant de le mettre en location. C’est une étape non-négligeable avant la mise en location de vos biens. L’investissement dans la location, surtout actuellement vu la situation du marché en vaut vraiment le détour, car il faut toujours penser à long terme dans ce genre de prise de risque. D’ailleurs, il est possible pour vous de faire un crédit dans le cas d’un investissement comme celui-ci.

Le point final, le bon locataire

Le bon choix du locataire lord d’un investissement immobilier intelligent est une étape primordiale pour ce que cet investissement se fasse en bonne et due forme
Essayez toujours de louer à un locataire qui présente des garanties de paiement et qui soit assez sérieux.

Et pour cause, beaucoup de personnes qui louent leurs biens immobiliers souffrent de ces problèmes de non-paiement, d’ailleurs nous vous recommandons de prendre les devants rapidement.

En cas de problèmes de paiement de la part du locataire, redemandez-leur plusieurs fois que ce soit par appel ou courrier électronique. Dans le cas où ça ne se règle pas, appelez un huissier.

Tirer le meilleur parti de votre bien immobilier

Pour qu’il soit rentable, un bien immobilier doit générer le moins de dépenses possibles. Pour cela, il est essentiel d’optimiser la gestion de tous les postes de dépenses, qu’il s’agisse des charges locatives ou des abattements fiscaux légaux.

Le calcul des charges locatives est bien souvent un poste difficile à appréhender. Les variations d’utilisation d’un logement d’un locataire à l’autre peuvent être énormes et appliquer un moment de provisions de charges au plus près de la réalité s’avère compliqué.

Pour calculer les charges locatives de votre nouveau locataire, vous pouvez appliquer le même montant que celles facturées à votre locataire précédent ou les augmenter légèrement si vous avez dû réclamer une somme supplémentaire sur l’exercice précédent. Quel que soit votre choix, une régularisation annuelle interviendra chaque année. 

Mais valoriser son bien ne s’arrête pas à la bonne gestion d’un investissement locatif. C’est tout votre patrimoine qui doit être évalué afin de pouvoir tirer parti de tous les abattements légaux possibles dans le cadre de votre déclaration au fisc. 

Pour vous aider dans vos démarches, demandez conseil à des experts reconnus dans ce domaine. Ils pourront vous aider à faire votre déclaration de patrimoine dans les meilleures conditions.

Publier un commentaire