La législation requiert que tous les conducteurs assurent leur propre véhicule en souscrivant un contrat d’assurance incluant au minimum la responsabilité civile. Cependant, il suffit de ne pas être satisfait de sa couverture pour vouloir se tourner vers une autre compagnie. Dans cet article, nous vous indiquerons quand est-ce ainsi que de quelle manière est-il possible de procéder à un changement de votre assurance auto correspondant à ce que vous recherchez. Et ce, depuis la loi “Hamon” qui a permis de rendre les procédures de résiliation plus faciles.

Pour quelle raison faut-il changer son assurance voiture ?

Lorsqu’il s’agit de votre assurance automobile, de nombreux motifs vous poussent à en changer.

Pour des raisons économiques, dans un univers aussi compétitif que le secteur de l’assurance, ces raisons incitent les conducteurs à réduire le montant de leur prime d’assurance voiture. Afin de rechercher le contrat le plus avantageux sur le plan financier, il faut donc procéder à une analyse comparative des offres en terme de prix.
De plus, les garanties proposées, qui peuvent se révéler défaillantes ou qui ne répondent plus aux attentes des assurés. On ne peut pas ignorer pour autant la satisfaction des assurés qui jugeant que leur assureur ne les dédommage pas suffisamment ou que les prestations offertes ne satisfont pas leurs aspirations, faisant appel aux concurrents pour trouver un service de meilleure qualité.

À quel moment vous avez le droit au changement d’assurance auto ?

La souscription à une assurance auto est un acte obligatoire auquel vous pouvez renoncer dans les moments suivants.

Changement de contrat après un an de souscription

Il est possible de procéder à un changement d’assurance auto dès la fin de votre contrat actuel, et ce, sans aucun coût additionnel ni aucune sanction. De plus, depuis la promulgation de la loi Hamon dite “loi Consommation”, il est possible de rompre son assurance auto comme bon vous semble une fois le contrat expiré.

Changement de contrat un mois avant son expiration

Avec la loi Chatel de 2005, les assurés ont la possibilité de recevoir de leur assureur une notification indiquant la date d’échéance du contrat. Sachez que votre compagnie d’assurance est tenue de vous communiquer par courriel un avis d’expiration du contrat annuel, 3 mois avant cette date ou 15 jours qui suivent la date d’échéance.
Dans le cas où la notification ne vous parvient pas dans ce délai, libre à vous de procéder à un changement de contrat d’assurance, sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit.

Changement d’assurance automobile durant le déroulement du contrat

En principe, tout contrat d’assurance ne peut être rompu en cours d’année avant son échéance. Néanmoins, certains événements font que vous pouvez le faire.

  • Un changement de résidence.
  • Un changement de statut.
  • Une reconversion professionnelle.
  • La mise à la retraite ou la fin de carrière.

Il convient de prévenir son assureur dans un délai de 3 mois à compter de la date de sa nouvelle situation.

Quelles sont les étapes à suivre afin de changer son assurance voiture ?

Si vous voulez entamer les procédures de changement d’assurance auto, celles-ci sont plutôt facilitées. Donc voici les démarches à entreprendre pour effectuer le changement.

Examinez le contrat existant et faites une comparaison des offres

Avant de vouloir procéder à un changement d’assurance, vous devez faire le bilan du contrat que vous avez souscrit. Seuls les points suivants sont à prendre en compte :

  • Le tarif appliqué à votre assurance auto,
  • Les garanties et les montants maximaux de remboursement,
  • Les exceptions de la couverture,
  • Le montant des déductibles,
  • Les modalités de compensation.

Adhérer à une nouvelle couverture auto

Après avoir choisi la meilleure proposition d’assurance en fonction de votre profil, assurez-vous que vous êtes autorisé à annuler votre contrat actuel. Si tel est le cas, il vous suffit de vous tourner vers la proposition qui semble la mieux vous correspondre.

Mettre fin au contrat d’assurance

Les étapes à parcourir pour mettre fin à son assurance auto varient tout de même de contexte :

  • Dans le cas d’une renonciation et selon la loi Hamon, au bout d’un an de souscription, il appartient à votre nouvel organisme d’assurance de s’en charger,
  • Et si vous désirez le faire, il vous suffit de transmettre une lettre recommandée avec accusé de réception et de joindre les documents nécessaires à la demande de résiliation à votre ancien assureur.

Publier un commentaire