La notion de franchise dans un contrat d’assurance auto prend toute sa signification pour beaucoup de conducteurs seulement en cas d’accident. La compagnie d’assurance ne rembourse alors qu’une partie des frais, le montant de la franchise est à la charge de l’assuré.

Tous les conducteurs veulent une assurance auto pas chère, mais souvent, c’est en contrepartie d’une franchise plus importante. Dans cet article, nous allons expliquer la signification d’une franchise, les répercussions en cas d’accident et comprendre quand l’assuré doit payer la franchise assurance auto.

Qu’est-ce qu’une franchise assurance auto ?

La réglementation en vigueur exige pour tous conducteurs d’un véhicule motorisé d’avoir une assurance auto en cours de validité. Toutefois, cette exigence ne concerne que la couverture d’un seul risque. C’est le risque vis-à-vis de la responsabilité civile qu’on appelle aussi assurance au tiers.

Mais les compagnies d’assurance proposent aussi la couverture de plusieurs autres types de risques. Le contrat d’assurance qui couvre le plus de risques est l’assurance tous risques. Il n’est pas beaucoup contracté, parce que ce dernier type d’assurance est excessivement cher par rapport aux autres assurances auto.

Pour revenir à la signification d’une franchise dans un contrat d’assurance auto, c’est une méthode utilisée par les compagnies d’assurance pour limiter les frais en cas d’accident. D’ailleurs, l’unique partie qui est avantagée par cette franchise est bel et bien la compagnie.

De manière générale, plus le montant de la franchise est élevé, moins chère est l’assurance auto. C’est pour cette raison que des conducteurs optent pour des assurances auto avec une franchise assez élevée.

Donc, si on cherche à avoir l’assurance auto la moins chère sur le marché, il suffit de demander un montant de franchise le plus élevé possible. Mais dans le cas d’un accident, ces conducteurs auront une très mauvaise surprise, que nous allons expliquer dans le prochain paragraphe.

Quelles sont les répercussions d’une franchise sur une assurance auto ?

Comme nous l’avons expliqué, l’assurance auto sera moins chère si la franchise est élevée. La franchise n’a aucun effet s’il n’y a pas d’accident ou de sinistre. Vous pourrez renouveler ce type d’assurance autant de fois que vous le souhaitez. C’est en cas d’indemnisation que la franchise est prise en compte.

L’assureur ne remboursera alors pas tous les frais, mais la différence avec le montant de la franchise. Pour expliquer la franchise, c’est une somme qui peut être forfaitaire ou calculée selon une formule qui est prévue sur le contrat d’assurance auto.

Cette formule peut être indexée aux éventuelles indemnisations comme un taux à titre d’exemple. Pour faire plus simple, nous allons donner un exemple pratique avec des chiffres. S’il survient un accident et que les frais s’élèvent à 2 000 euros. La franchise dans le contrat d’assurance a été fixée forfaitairement à 1 500 euros.

L’assureur ne versera que la somme de 2 000 – 1 500 = 500 euros. Et les 1 500 euros sortiront tout simplement de votre poche. Un second cas de figure existe aussi, c’est quand le montant de l’indemnisation normale est inférieur à la franchise, dans ce cas, l’assureur ne versera aucune indemnisation.

Quand payer la franchise d’une assurance auto ?

La franchise n’a aucun sens et effet tant que l’assureur n’est pas tenu de payer une indemnisation, c’est-à-dire, en cas d’accident ou de sinistre. Nous devons payer cette franchise seulement si un accident survient et c’est souvent le cas.

Parce que peu de compagnies d’assurance proposent des contrats d’assurance auto sans franchise. C’est un moyen de minimiser les dépenses en cas d’indemnisation en faisant payer à l’assuré le montant de la franchise. En général, même si vous trouvez une assurance auto sans franchise, elle doit coûter relativement chère.

Il est indiqué de faire attention au montant de la franchise d’un contrat d’assurance auto, car cela peut vous coûter cher en cas d’accident. La franchise n’est pas propre aux assurances auto, mais elle existe aussi dans les autres types d’assurances.

Ce qui est assez paradoxal c’est que la réglementation exige une assurance pour qu’elle indemnise, éventuellement, les frais d’un sinistre. Mais que des assureurs font en sorte qu’une partie des frais soit payée par l’assuré.

Alors, vient la question qu’on se pose tous en tant que conducteurs : une assurance auto avec ou sans franchise ? C’est assez risqué de prendre une assurance auto avec une importante franchise parce que cela va nous coûter cher en cas de sinistre.

Il est conseillé d’opter pour une franchise modérée et même dans certains cas, une assurance auto sans franchise quitte à payer plus le contrat. C’est en fonction des risques que nous allons résumer ci-après :

  • Risques liés à l’environnement ;
  • expérience du conducteur ;
  • rapport risque/prix ;
  • valeur du véhicule ;

Publier un commentaire