Tout au long de la période menstruelle, toute femme vise son bien-être et surtout son confort. À cet effet ont été conçus les tampons et serviettes hygiéniques afin de permettre à la femme de mieux surmonter cette phase de sa vie en toute aisance. Les culottes menstruelles ont aussi récemment vu le jour dans cette même optique. Cependant, est-ce que ces dernières vont-elles suppléer aux tampons et serviettes hygiéniques ? Focus.

Ce qu’il faut savoir sur une culotte menstruelle

Encore appelé culotte périodique, c’est un moyen de protection lavable conçu pour absorber le flux sanguin des menstrues et n’importe quelle sécrétion vaginale. En effet, elle est semblable à un sous-vêtement ordinaire pour femme (slips, shorty, etc.) seulement qu’elle dispose de trois couches pour l’absorption du sang menstruel. Il s’agit des couches absorbantes, de coton et imperméable.

Les culottes de règles peuvent être portées durant toute une journée et assurer votre confort tout le long. Elles sont lavables à l’eau froide sans additif à une température basse et sont très écologiques. Cependant, il est conseillé de ne pas les sécher au sèche-linge pour ne pas endommager la couche imperméable.

Il est donc préférable de les laisser se sécher à l’air libre. Pour permettre à la couche absorbante d’être plus performante, lavez la culotte plusieurs fois mais faites attention à ne pas utiliser n’importe quel type de lessive. La culotte menstruelle vous offre un certain confort de sorte que vous pourriez ne pas vous rendre compte que vous êtes en période de règles.

Elle vous met à l’abri de toutes infections et protège la flore vaginale. En plus, elle n’occasionne aucune odeur. C’est une combinaison parfaite entre santé, environnement et confort.

La culotte menstruelle : quel impact sur les tampons et les serviettes hygiéniques ?

Si la culotte menstruelle a vu le jour, ce n’est pas par un simple hasard. Son fabricant a dû la concevoir dans un état d’esprit. Il faut constater qu’aujourd’hui, la majorité des femmes affluent sur ces culottes en raison de l’aisance qu’elle trouve en les portant.

Les tampons et les serviettes hygiéniques sont certes les premiers moyens mis à la disposition des femmes pour les temps périodiques mais ils se retrouvent peu à peu déloger par les culottes de règles. En effet, contrairement aux culottes, les serviettes hygiéniques peuvent être source d’infection chez la femme et même causer des odeurs désagréables après quelques heures.

De surcroît, plusieurs femmes se sentent mal à l’aise avec l’adoption des serviettes hygiéniques à cause des fuites du sang des règles. Aussi, au fil du temps peuvent-elles ressentir de la gêne à faire des mouvements. Notez que l’utilisation des tampons ne vous met pas forcément à l’abri des problèmes. En effet, elle empêche l’acheminement du flux menstruel vers l’extérieur et ce n’est pas très prudent de retenir du sang à l’intérieur du vagin.

Cela peut être nuisible pour la santé et peut exposer la femme à un risque de choc toxique. Après des investigations menées, vous pourrez constater que la culotte menstruelle fait l’unanimité auprès des femmes. On pourrait donc en conclure qu’elle remplace les serviettes et tampons hygiéniques. Toutefois, il est possible de l’utiliser en complément d’une autre protection.

En somme, les culottes périodiques remplacent bel et bien tampons et serviettes hygiéniques rien qu’en se référant aux avis des femmes sur ce vêtement.

Publier un commentaire