Il est de plus en plus fréquent de voir des fumeurs délaisser la cigarette traditionnelle pour se tourner vers la cigarette électronique, aussi appelée vapoteuse. Phénomène de mode ou moyen de mieux maîtriser ses habitudes et sa dépendance à la nicotine, la cigarette électronique est aussi appréciée pour son côté pratique et surtout sans odeur. Grâce à la cigarette électronique, les fumeurs peuvent continuer à consommer de la nicotine, sans avoir un effet de dépendance. Le dispositif permet de réguler le dosage de nicotine, ce qui est une solution idéale pour arrêter de fumer. Comment fonctionne une cigarette électronique, et comment choisir son e-liquide pour l’alimenter ? Voici quelques informations sur le sujet.

Fonctionnement d’une cigarette électronique

La cigarette électronique peut prendre différentes formes, dépendamment de la marque choisie. Dans tous les cas, elle est constituée de la même façon et comporte :

  • une batterie, dont l’intensité détermine la quantité de vapeur délivrée. Selon le modèle, le voltage peut être variable et permet donc de modifier la puissance et la tension ;
  • un atomiseur, aussi appelé clearomiseur, qui permet de transformer l’e-liquide en vapeur grâce à une résistance chauffante ;
  • un réservoir pour l’e-liquide, contenu dans une cartouche que vous pouvez changer en fonction des arômes que vous préférez ;
  • un embout.

Contrairement à la cigarette classique, la cigarette électronique consiste plutôt à vapoter (la vapeur est aspirée) plutôt qu’à fumer.

Choisir du e-liquide pour sa cigarette électronique : les astuces

Le fonctionnement de la cigarette électronique dépend du e-liquide, par lequel la diffusion de la vapeur est possible. Il existe plusieurs sortes d’e-liquides, et pour choisir celui qui sera le plus adapté à vos besoins, voici quelques points à prendre en compte :

Le goût

Pour le choix du goût, tout va surtout dépendre de votre rapport avec la cigarette traditionnelle. En effet, il est assez courant que les fumeurs passent de la cigarette à la vapoteuse, dans l’optique de diminuer le tabac et faire une transition en douceur avant un arrêt total. Dans ce cas, un « gros » fumeur optera plutôt pour un goût qui rappelle celui du tabac contenu dans la cigarette. Pour les fumeurs occasionnels, qui ont envie d’avoir des sensations différentes, il existe des e-liquides fruités, à base de menthe ou même qui imitent le goût d’un aliment sucré pour ceux qui recherchent un goût plus gourmand.

Avec ou sans nicotine

Là encore, tout dépend de vos habitudes d’ancien fumeur ! Il peut être difficile pour un fumeur d’arrêter du jour au lendemain, et une vapoteuse avec un e-liquide contenant de la nicotine (à moindre dose) peut être la solution idéale. Un gros fumeur peut choisir un taux de nicotine entre 16 et 19,6 mg/ml alors qu’un fumeur occasionnel peut se contenter d’une quantité de 3 à 6 mg/ml.

Cela permet de se sevrer plus facilement. Pour les plus motivés, ou les personnes qui veulent « tester » la cigarette électronique, un e-liquide sans nicotine est aussi possible.

La base du liquide

Propylène glycol (PG) ou glycérine végétale (VG). Ces deux composants qui entrent dans la fabrication de l’e liquide ont des actions bien spécifiques. La VG produit plus de vapeur, et le PG est à l’origine du hit (ou de la puissance de vaporisation). Il est donc important de vérifier le ratio PG/PV d’un e-liquide : plus il y a de la VG, plus la vapeur sera produite en quantité importante. Idéalement et en cas de doute, optez pour un ratio de 50/50 pour un bon équilibre entre la vapeur et le hit. Toutefois, il y a certains ingrédients à éviter absolument, car ils peuvent avoir des effets nocifs sur la santé : diacétyl, parabène, ambrox, diacétone, acétoïne ou encore acétylpropionyle.

L’atomiseur

Les e-liquides sont aussi spécifiques aux atomiseurs. Les modèles standards sont plus adaptés à des liquides fluides, tandis que pour un liquide plus épais (contenant plus de VG), l’atomiseur permet une vaporisation plus intense. De plus, la quantité d’e-liquide (et donc la contenance du réservoir) est un élément important, à choisir en fonction de la quantité vapotée chaque jour. Un format de 60 ml par exemple convient aux fumeurs moyens (cela correspond environ à 2 ml par jour si les habitudes de consommation sont quotidiennes), mais il existe aussi des formats de 10 ou 50 ml, ou encore XXL.

La conformité

Même si la cigarette électronique est assez récente sur le marché et dans les habitudes des fumeurs, il est important de choisir un e-liquide conforme aux réglementations imposées par l’Organisation internationale de normalisation. En effet, un e-liquide aux normes garantit un processus de fabrication conforme, avec un dosage d’ingrédients parfaitement sécuritaire.

Publier un commentaire