Vous voulez acheter un appartement ou une maison et vous n’avez pas le montant nécessaire ? Sachez qu’il est possible de contracter un prêt immobilier remboursable sur une durée déterminée. Mais avant de contracter un tel prêt, il est nécessaire d’être certain de la faisabilité du projet. Ceci passe donc par ce qui est appelé un contrôle de faisabilité. Ledit contrôle se fait à travers le calcul du taux d’endettement. C’est justement à ce niveau que beaucoup de clients coincent. Comment calculer son taux d’endettement ? Cet article se propose de lever le voile sur ce mystère.

Le taux d’endettement : Qu’est-ce que c’est ?

Le prêt immobilier est un moyen efficace pour acheter une maison. Pour le faire, il faut aller vers les banques ou les institutions spécialisées. Avant d’accorder un prêt, les banques ont l’obligation de s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur. C’est dans cette optique qu’elles calculent ce que l'on appelle le taux d’endettement ou la capacité d’emprunt des clients.

Le taux d’endettement est le rapport entre le revenu mensuel d’une personne et ses charges financières. En clair, c’est le rapport entre ce que gagne la personne qui souhaite faire un emprunt et les dépenses que cette personne aura à faire durant le mois. Ce calcul permet de déterminer la capacité d’une personne à contracter un prêt et à en assurer le remboursement. Il permet également de vérifier la faisabilité du projet et de protéger des dangers dus aux impayés.

Au regard de l’importance de ce calcul, il est vital que chaque personne qui voudrait contracter un prêt calcule son taux d’endettement. Cela évitera aux aspirants de se heurter au refus des banques ou institutions financières.

Comment calculer son taux d'endettement ?

Le taux d’endettement permet de mesurer l’impact des charges de l’emprunteur sur son budget. Le calcul est relativement simple. Il suffit de faire l’addition des revenus fixes, de comptabiliser les charges, de faire la multiplication des charges par 100, puis de diviser par les revenus.

L’addition des revenus fixes

Les revenus fixes désignent les fonds qui entrent dans le foyer durant une période donnée. Ceci prend en compte :

  • les salaires nets ;
  • les primes contractuelles ;
  • les pensions alimentaires ;
  • les pensions de retraite ;
  • les revenus pour artisans.

Ils constituent les entrées régulières de l’emprunteur.

Les charges de l’emprunteur

Les charges désignent toutes les sorties et toutes les opérations financières sortantes exécutées durant une période par une personne. Cela peut être :

  • les éventuels crédits ;
  • le loyer ;
  • les emprunts ;
  • les pensions ;
  • l’abonnement :
  • les frais annexes (scolarité, facture).

Les charges englobent donc tout élément susceptible d’impacter la caisse d’une personne.

L’opération de calcul du taux d’endettement

Comme évoqué plus haut, le calcul du taux d’endettement est la somme des revenus divisée par la somme des charges × 100.

En clair : Charges/Montant des emprunts × 100 ÷ Revenus nets = Taux d’endettement.

Lorsque le résultat de cette opération est au-dessus de 33 %, les banques estiment que le crédit fragiliserait le budget et que la capacité de remboursement ne sera pas avantageuse. En conséquence, la demande de prêt immobilier est rejetée.

Le taux d’endettement est-il si important ?

Le calcul du taux d’endettement est essentiel pour toute personne qui souhaite contracter un crédit immobilier. En gros, il faut retenir que pour contracter un prêt immobilier, il est nécessaire de calculer son taux d’endettement (rapport entre les revenus et les charges). Ce calcul permet de connaître la capacité de remboursement et épargne donc des surprises tout en donnant une idée claire de la pertinence du projet et de son aboutissement.

Au-delà de sa capacité à éclairer un projet, le calcul du taux d’endettement permet de déterminer le montant total qu’il est possible d’emprunter et d’améliorer significativement le taux d’intérêt de votre crédit. On pourrait se demander pourquoi. C’est tout simplement parce que le pourcentage d’endettement a un impact direct sur le taux d’intérêt du crédit. L’institution financière est donc tenue de faire ce calcul et d’en tenir compte au moment de proposer un taux d’intérêt.

Par ailleurs, ce calcul permet d’anticiper sur les demandes de la banque. Celles-ci pourraient varier en fonction de votre taux d’endettement. Vous saurez donc si votre prêt sera autour de 33 – 35 % ou s’il baissera jusqu’à 25 %.

Maintenant que vous savez désormais tout sur le taux d’endettement et son calcul, vous pourrez réévaluer vos divers projets. S’ils sont réalisables, n’hésitez donc plus à formuler votre demande. Si le taux d'endettement est élevé, réévaluez donc vos dépenses.

Publier un commentaire