L’assurance moto est une assurance obligatoire tout au long de l’année. Mais comme il y a des personnes qui ne roulent pas avec leurs motos toute l’année, les assurances ont pu développer des offres qui répondent aux besoins de ces motards occasionnels, notamment l’assurance moto saisonnière. Cette dernière permet la suspension de quelques garanties du contrat d’assurance pour une certaine durée. Où peut-on souscrire cette assurance ? Et quels sont les tarifs qu’on propose ? On vous dévoile tout au sujet de l’assurance moto saisonnière.

Pourquoi une assurance moto saisonnière ?

Appelée aussi l’assurance hivernage, l’assurance moto saisonnière permet de protéger un véhicule à 2 roues. C’est une formule qui comprend la couverture minimum légale à savoir la Responsabilité Civile, et qui suspend en parallèle les garanties du contrat pendant une certaine période. Cette assurance est d’une durée d’une année, mais il y a une variante semestrielle qui dure 6 mois. Cela permet l’utilisation partielle de la moto : en général, on préfère prendre sa moto durant les belles saisons printanières et estivales, et on tâche de la laisser au garage durant les saisons froides et pluvieuses (hiver et automne). Le fait de laisser sa moto à l’abri dans un garage ou autre ne nécessite pas le maintien de toutes les garanties. Vous pouvez souscrire à cette assurance chez un assureur où on vous propose beaucoup de spécificités, ou alors chez votre assureur habituel, et vous pourrez négocier la durée de la suspension provisoire. Tout l’intérêt de l’assurance moto saisonnière est que vous ne payez pas les garanties du contrat aux moments où vous ne roulez pas. Vous pourrez ainsi faire des économies et votre moto reste quand même protégée et couverte.

Où souscrire une assurance moto saisonnière ?

De manière générale, toutes les assurances proposent une assurance moto saisonnière : vous trouverez des établissements qui utilisent la formule saisonnière telle quelle, et d’autres qui n’ont pas spécialement de formule dédiée, mais qui autorisent des suspensions provisoires. Si vous devez juger si un assureur est plus ou moins bon qu’un autre, tenez compte de sa souplesse et sa flexibilité concernant la période de suspension. Vous pouvez tomber sur des assureurs très conciliants, comme vous pouvez tomber sur des assureurs qui sont très stricts et qui ne vous laisseront pas le choix quant aux dates de la suspension saisonnière. Cela pourrait être un élément essentiel dans le choix de l’assurance saisonnière. Il faut bien se renseigner, car cela jouera par la suite sur le coût de l’assurance. Vous devez savoir que même durant la période où vous n’utiliserez pas votre moto, vous devez tout de même conserver l’assurance obligatoire minimale, à savoir l’assurance de la responsabilité civile (elle protège les tiers des dommages que vous pourriez causer avec votre moto).

Quel tarif pour une assurance moto saisonnière ?

Avant de vous céder l’assurance saisonnière, l’assureur aura à calculer le coût de l’assurance. Il se basera sur plusieurs facteurs et vous posera des questions pour calculer le tarif :

  • L’état de la moto ;
  • Votre situation ;
  • Le lieu d’habitat ;
  • Le kilométrage durant l’année ;
  • Le lieu de garage de la moto.

L’assureur cherchera à connaître l’état de votre moto : il vous demandera si c’est une voiture neuve, ancienne ou d’occasion. Il vous posera des questions sur le nombre de kilomètres que vous roulez et sur la fréquence d’utilisation de la moto. Votre assureur posera des questions sur votre lieu de résidence, notamment pour évaluer si vous habitez dans une zone calme ou une zone à risques, comme les grandes agglomérations. Il vous posera une question dont la réponse sera décisive dans le coût de l’assurance : où vous garez votre moto durant l’hiver, dans la rue ou dans un garage ? Vos réponses à ces questions seront concluantes dans l’évaluation du niveau de risque qui plane sur votre moto. L’assureur se basera sur cela pour faire le calcul du coût de votre assurance. S’il s’avère que vous roulez moins de 10 000 km par an, on peut vous orienter vers un autre type d’assurance : l’assurance moto au kilomètre qui permet de régler l’assurance seulement en ce qui concerne les kilomètres que vous roulez. En bref, avec l’assurance saisonnière, vous réalisez des économies non-négligeables et vous conservez votre moto à l’abri et sans danger.

Publier un commentaire