L’assurance par définition est un contrat qui oblige l’assureur comme l’assuré à respecter les clauses établies par ce dernier. Elle donne la possibilité à l’un des concernés d’arrêter la collaboration, lorsque l’autre ne se conforme plus aux règles. Ainsi, l’assureur peut résilier le contrat pour un non-paiement de la cotisation. Dans ce cas, il est compliqué à l’automobiliste de se faire réassurer. Voici des astuces qui peuvent vous aider à trouver un nouveau contrat d’assurance après une résiliation du précédent.

Souscrire à un contrat auto auprès d’une compagnie spécifique

L’assureur après une résiliation de contrat envoie le relevé d’information auto de l’assuré à l’AGIRA. L’Agence pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance se charge alors de l’inscrire dans le fichier des résiliations automobiles. De ce fait, l’automobiliste résilié est marqué d’un profil à risque pendant 2 années. Cela rend difficile sa recherche de nouvelle garantie auto puisque toutes les compagnies y ont accès. Lorsqu’il arrive à en trouver, les tarifs sont très élevés par rapport à une assurance classique.

Toutefois, il existe une catégorie de compagnies qui sont spécialisées dans les contrats auto pour les conducteurs résiliés. Celles-ci proposent des assurances avec toutes les garanties possibles. La prime proposée est souvent graduelle selon le niveau de risque des profils résiliés. En revanche, le choix de ces types de compagnies n’est toujours pas aisé. Toutefois, grâce au comparateur d’assurance auto en ligne, il est possible d’en trouver plusieurs à des prix compétitifs.

Recourir au Bureau Central de Tarification (BCT)

Il peut arriver que même en contactant les compagnies d’assurances spécialisées, l’automobiliste résilié se voie heurter à des refus de leur part. Dans ce cas, il y a une autre alternative pour se faire assurer. Elle consiste à faire appel au Bureau Central de Tarification. Cet organisme administratif a été créé par l’État dans les années 1958. Il peut être contacté suivant une procédure donnée quand on n’arrive pas à décrocher un nouveau contrat d’assurance, suite à la résiliation de l’ancienne, pour défaut de paiement.

Le BCT possède la capacité d’obliger la compagnie d’assurance choisie par le conducteur résilié à lui accorder une garantie minimale. Cela tient compte de la responsabilité civile automobile. Il peut également fixer le montant de la cotisation de l’assurance sur la base du devis fait par l’assureur. Si ce dernier refuse toujours d’accorder l’assurance, il s’expose à des sanctions judiciaires pouvant aller au retrait de son agrément.

En revanche, le BCT ne peut forcer l’assureur à attribuer une assurance facultative à un automobiliste. La garantie conducteur ou l’assurance vol ou encore le bris de glace en sont des exemples. Notez aussi que la procédure de recherche et de signature d’un contrat d’assurance par l’intermédiaire du BCT peut durer environ trois mois. Également, la validité de cette assurance est pour une année.

En guise de conclusion, notez qu’il est possible de se réassurer après une résiliation de contrat d’assurance auto. Il suffit de souscrire à des sociétés d’assurances spécifiques pour bénéficier de toutes les garanties, mais à un tarif élevé. En cas de refus d’une compagnie, le BCT constitue un recours pour continuer à conduire avec le minimum de garantie.

Publier un commentaire