Vous souhaitez faire vous-même vos travaux de plomberie chez vous, ou juste par curiosité vous souhaitez savoir comment se font les plans de plomberie ? Il y a tellement d’outils tels que les tuyaux en cuivre ou en PER qui vont dans tous les sens, les raccords, les robinets des soudures ou encore le vissage. Tous ces éléments sont souvent utilisés dans les installations de plomberie histoire de vous familiariser un peu avec le lexique de ce domaine pas très complexe mais qui demande tout de même un tout petit peu d’intelligence et quelques notions de base de bons outils. Il serait bon pour vous de savoir comment faire votre propre schéma de plomberie et pourquoi pas l’installer vous-même.

Les types de schémas de plomberie

La tendance de ces dernières années est la mise en place des installations de plomberie encastrées où on ne voit pas les tuyaux et les raccords, enfin tout ce qui n’est pas esthétique à regarder. On ne voit que l’essentiel par exemple, dans une salle de bain, vous ne verrez que la vasque, toute la tuyauterie sera cachée sous le sol ou bien dans le mur.

Pour choisir le type de schéma à réaliser pour la plomberie de sa maison, ou de n’importe quel autre endroit, il faut savoir si ça sera pour une maison construite sur un seul niveau dite de plain-pied, ou bien des étages. Une fois que vous savez où devra être installé le schéma, vous aurez le choix entre :

  • Un schéma de plomberie appelé plan en pieuvre ;
  • Un schéma de plomberie appelé plan en repiquage.

Comment se font ces plans et dans quel but ?

Pour le plan pieuvre qui est connu pour la facilité de sa mise en œuvre, ne contenant pas beaucoup de raccords, il demande des tuyaux assez longs. Vous aurez par la suite tous les appareils qui seront reliés à un point d’alimentation. Ce point est appelé nourrice qui distribue l’eau d’un point principal vers d’autres points de façon individuelle pour chaque appareil. Ce plan est bien plus conçu pour des maisons à un seul étage de plain-pied.

Pour les maisons à étages, il existe un autre système d’installation qui est le plan en repiquage ou un point principal qui est la nourrice distribue grâce à une colonne qui montera le long de tous les étages, donc dans chaque étage se trouvera un autre point de distribution secondaire avec un robinet d’arrêt. C’est un plan plutôt complexe qui demande la présence d’une personne professionnelle pour sa mise en place.

Les logiciels pour les schémas de plomberie

Pour faire le schéma d’un plan de plomberie sur un brouillon, il est possible d’utiliser un simple papier et un crayon, mais quand il s’agit de faire un travail propre et professionnel, il est préférable d’utiliser des logiciels.

Les logiciels sont utiles surtout pour les étudiants et les personnes qui travaillent dans le domaine hydraulique. Ainsi que pour les plombiers qui souhaitent montrer les plans à leurs clients avant de s’engager dans la réalisation des travaux. On commence par le logiciel Draftsight qui permet la réalisation des schémas de plomberie avec l’avantage d’être gratuit. Un autre logiciel de dessin technique appelé freeware grâce auquel vous pourrez réaliser des diagrammes. Il est équipé d’une large bibliothèque de symboles déjà prêts, comme les pompes, les échangeurs et les pipelines. Il est régulièrement mis à jour. Il y a un autre logiciel qui est un peu plus polyvalent mais peut servir pour faire tous les types de plans appelés sketch up, vous trouverez facilement des tutos sur internet qui vous offriront la possibilité d’apprendre facilement à maîtriser ce dernier. Les logiciels sont très utiles car ils contribuent à l’amélioration de l’activité et à un meilleur fonctionnement des travaux donc plus d’efficacité. Il permet de gérer la facturation, lorsque tous les éléments sont dessinés devant vous. Vous aurez une idée approximative des coûts des travaux pour mieux gérer les dépenses, c’est ce qu’on appelle une estimation ou un devis. Il vous permettra par la suite de répartir les tâches et de mettre en place un planning pour planifier les travaux.

Les plans de plomberie ne sont pas faciles à mettre en place, il est préférable de bien se documenter et demander l’avis d’un professionnel pour la validation et la faisabilité.

Publier un commentaire