Les pompes à chaleur sont conçues pour permettre d’élever la température dans une maison. Elle peut fonctionner grâce aux calories présentes dans la terre, dans l’air ou dans l’eau. Ce système est simple, facile à installer et très économique. Cependant, vous pourrez avoir du mal à vous décider en ce qui concerne le modèle que vous devez choisir. Suivez alors ce guide pour en apprendre davantage sur chaque catégorie de pompe qui existe.

Les pompes à chaleur aérothermique

Ces modèles sont les plus répandus. Comme leurs noms l’indiquent, ils permettent de chauffer convenablement les habitations grâce à une combinaison de choc entre l’air et l’eau. Cette procédure est possible à cause des radiateurs à eaux. Toutefois, le dispositif air/air permet d’obtenir à la fois la chaleur et la fraîcheur.

Les pompes à chaleur aérothermique (PAC) peuvent être installées aussi bien à l’intérieur qu'à l’extérieur de la maison. Le tout dépendra du modèle pour lequel vous opterez. De pus, ils sont moins coûteux et permettent d’économiser jusqu’à 75 % sur les factures d’électricité.

Cependant, les PAC qui fonctionnent avec la combinaison de l’air et l’eau ne sont idéales que pour les radiateurs qui ont une faible température. Ils peuvent également être branchés sur les planchers chauffants. C’est pourquoi, il est conseillé de les adopter lorsque vous vivez dans un secteur où la température est plus au moins douce. Autrement dit, cette dernière n'est ni trop fraîche, ni trop chaude. Ainsi, le dispositif n’aura pas à déployer trop d’effort pour chauffer ou refroidir votre maison. En plus, vous en jouirez longtemps et vous épargnerez les risques de dommage causé sur l’appareil en raison d’une suractivité.

Les pompes à chaleur géothermique

Ce sont des modèles qui marchent à l’aide de la chaleur qu’ils aspirent dans le sol. Ils fonctionnent à l'aide du capteur horizontal. Il requiert un espace d’au moins 1,5 à 2 fois la superficie totale de la surface que vous souhaitez chauffer pour son installation.

Par ailleurs, ils marchent également grâce à des capteurs verticaux et deux sondes de 50 m en ce qui concerne la profondeur. Ces derniers sont réputés pour être plus simples à installer et plus efficaces. Ils permettent aussi de chauffer une habitation avec une superficie de plus de 120 m².

Le seul bémol est que, si vous optez pour ce dispositif, vous devez impérativement disposer d’un assez large domaine. La qualité du rendu que vous aurez en matière de chauffage dépendra entièrement du type de chauffage que vous installerez. Par conséquent, pour choisir le dispositif que vous désirez avoir chez vous, vous devez tenir compte de la nature de votre sol.

Par contre, il faut savoir que ces pompes peuvent avoir des effets réversibles. En effet, les PAC peuvent chauffer votre maison en hiver grâce à la chaleur qu’ils puisent dans le sol. Ceux-ci sont également capables de faire fonctionner votre climatisation en été grâce à la fraîcheur qu’il y trouvera dans cette période. Il est donc nécessaire que vous choisissiez un modèle capable d’assurer cette multifonction.

Les pompes à chaleur hydrothermale

Les PAC hydrothermales sont le meilleur moyen de chauffer convenablement votre maison. L’unique condition moins coûteuse pour l’installation est que votre domaine puisse disposer d’une capacité importante en eau. Outre cette alternative, vous pouvez opter pour un système qui permettra de puiser l’eau directement depuis les nappes phréatiques.

Comme cette eau possède une température constante de 10 degrés, elle représente une option qui permet d’avoir un rendu nettement appréciable. Vous pouvez obtenir jusqu’à 80 % à la baisse sur vos factures d’électricité si vous gérez convenablement votre chauffage. Ce type de PAC est très performant et permet d’obtenir des résultats très encourageants. Néanmoins, il ne fonctionne qu’avec des radiateurs de faible température.

Il est possible d'utiliser ces modèles avec des planchers chauffants. Cependant, ce système demeure le plus protocolaire, car il nécessite une autorisation administrative. Sans cette dernière, il vous sera impossible d’installer ce dispositif sans représailles.

En définitive, il existe trois types de pompe à chaleur. Ils présentent chacune leurs particularités, leurs modes de fonctionnements et leurs avantages. Lorsque vous envisagez d’en installer un, vous devez tenir compte du modèle qui conviendrait le mieux à votre habitation et à votre région.

Publier un commentaire